Installer un assainissement non-collectif

Pour le traitement des eaux usées, le raccordement à un système d'assainissement est une obligation. Dans les communes sans dispositif collectif, il est impératif de mettre en place un assainissement non-collectif. Ooreka vous accompagne dans votre projet, de sa conception à sa réalisation.

Les étapes de votre projet

1. Concevoir son projet d'assainissement individuel

architectes-reunion-travaux-main.JPEG

L'assainissement non-collectif (ANC) se fait aujourd'hui avec une fosse toutes eaux. Il nécessite une installation spécifique avec, bien souvent, une étude de sol à la charge du propriétaire. Dans les zones des communes n'ayant pas d'assainissement collectif, c'est le SPANC qui vérifie la conformité des dispositifs. Découvrez toutes les questions à vous poser et les informations nécessaires à la mise en place de votre ANC.

Accéder à la rubrique

2. Définir le budget nécessaire pour son ANC

chantier-pelleteuse-maison-main.JPEG

L'installation d'un système d'assainissement individuel est à la charge des particuliers. Avant de faire installer l'un de ces dispositifs par un professionnel, il est important d'étudier les différents points décrits sur le devis. Dans certains cas, une aide financière sera possible pour sa mise en place. Estimez le budget nécessaire à votre installation et les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Accéder à la rubrique

3. Choisir son dispositif d'ANC

travaux-maison-exterieur-fosse-main.JPEG

Il existe différents dispositifs pour assurer l'assainissement des eaux usées, qu’il s’agisse de leur prétraitement ou du traitement en lui-même. Filières agréées, filières traditionnelles, dispositifs écologiques, renseignez-vous sur le traitement des eaux usées et les différentes solutions pouvant être mises en œuvre selon votre budget et la configuration de votre habitation.

Accéder à la rubrique

4. Organiser ses travaux d'ANC

pelleteuse-terrain-exterieur-travaux-mai

L'installation d'un dispositif d'assainissement peut être mise en œuvre par le biais d'un bureau d'étude ou par une entreprise professionnelle du secteur. Le choix de l'auto-construction est aussi possible, surtout pour les filières écologiques. Dans tous les cas, il faut faire appel au SPANC. Suivez nos conseils pour installer vous-même votre dispositif d’ANC ou suivre le chantier si vous faites appel à un professionnel.

Accéder à la rubrique

Ces pros peuvent vous aider